Nous avons commencé en 2009 dans le format 25 litres par brassin et après 2011 nous utilisons une brew-ette avec des marmites de 100 litres, de telle sorte que chaque brassin fait 50 à 60 litres à l'embouteillage :

Me voici à lancer le brassin avec son empâtage :



En 2013 la nouveauté est l'ajout de thermomètres résistants (marque Sika) et un fond filtrant à la place de la tresse filtrante qui se colmatait quelquefois (en particulier sur bières blanches, à cause du blé peut-être) :


Ensuite la fermentation dure en général un mois, en trois étapes, une fermentation haute à 24°C, une garde ambiante à 18°C et une garde froide à 5°C (qui justifie mon congélateur que je régule à 5-8°).

Puis vient la mise en bouteilles :

Ce qui prend du temps c'est quand même faire puis découper et coller les étiquettes (c'est pourquoi j'ai commencé la mise en futs pour servir à la pression). On voit ici sur la photo sur les premières bouteilles que je rajoute un bidule sous la capsule, c'est une double sécurité car certaines capsules sont de fabrication aléatoire, ils ont quand même amélioré cela chez Brouwland, mon fournisseur de petits matériels.

Et le houblon, ça vous intéresse ? j'en ai planté 4 pieds en 2011 et 4 pieds en 2012, des Hallertau Hersbrucker aromatique et Northern (plutot amérisant avec acide alpha de 10% mais aussi aux aromes boisé et fruité) en 2011,

puis des Tradition (proche du Hersbrucker ci-dessus en plus résistant aux maladies) et Hallertau Bitter (aussi appelé Hallertau Perle car amérisant [5à7% d'acide alpha] et finement aromatique légérement épicé avec gout de menthe) en 2012.

le Northern et sa Lupuline...,

voici sa cueillette :


le Hallertau Hersbrucker:

le Hallertau Hersbrucker
En aout 2013, voici l'état des cultures :






et enfin les paniers 2013 :